Une histoire de famille

Echanges d'idées et discussions sur la famille, les enfants, l'actualité, l'école...
 
AccueilAccueil    S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Déserts, fontaines et rivages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Auguste



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Déserts, fontaines et rivages   Sam 16 Fév - 14:40

Le cahier bleu

*
On ne se lèverait pas du lit chaque matin si l'on n'avait cette certitude heureuse que le monde recommence avec le lever du soleil.
*
Si tu as de l'amour un goût de miel et si tu peux t'enivrer du seul parfum des fleurs, alors tu verras passer le temps comme une musique sur les grandes orgues de ta vie.
*
L'amour est un doux rivage, un oasis, une fontaine. Sans lui, notre vie serait une île perdue, un désert, un puits tari.
*
Savoir s'émerveiller, s'étonner ensuite, c'est posséder le secret qui permet de vivre plutôt que simplement exister.
*
La tendresse se pêche à la ligne, pas au filet.
*
Rêver d'une île, c'est déjà la posséder.
*
Regarder la vie droit dans les yeux, c'est faire face à son destin.
*
Chaque caresse est une victoire sur le dégoût.
*
Tant qu'il y aura des chiens nous pour nous apprendre la fidélité et des exemples de bonté dans les yeux du cheval, la vie vaudra la peine d'être vécue.


*
Je souris d’une fleur, des pétales pleins les yeux, pour dégoûter à jamais les vautours de l’appétit qu’ils ont de la charogne d’autrui !
*
Quand je fais l’amour, je ne sais plus où j’en suis — en eau profonde ou en voyage, si je suis triste ou si je suis gai. Mais, au fond, cela n’a aucune importance.
*
J’attends des autres qu’ils soient jardiniers, pas des ferrailleurs.
*
Chaque jour qu’il fait beau temps, un vieillard se rend au bord d’un étang pour jeter des miettes de pain aux canards. Image d’une solitude, certes. Mais c’est là, surtout, le geste d’une réconciliation avec la vie.
*
Sans doute comprendrait-on mieux les hommes si on comprenait mieux la vie.
*
Les amitiés qui ne meurent pas vous empêchent de vieillir.
*
Si tu as compris le langage que tiennent les oiseaux, tu as compris l’univers.
*
Les lendemains qui chantent se composent avec les accords du présent.
*
Si tu as de l’amour un goût de miel et si tu peux t’enivrer du seul parfum des fleurs, alors tu verras passer le temps comme une musique sur les grandes orgues de ta vie.
On s’enamoure, on s’amourache… Il est facile d’aimer du premier coup. Plus difficile, à long terme.
*
On se lasse de tout, même d’aimer la même femme. Mais cela ne signifie pas pour autant que l’on puisse se priver de l’amour.
*
Tant qu'il y aura des chiens et des exemples de bonté dans le regard des chevaux pour nous apprendre la fidélité…
Tant qu'il y aura des mains pour pétrir le main de l'amitié et des amis sûrs et fidèles pour nous empêcher de vieillir…
Tant qu'il y aura des baiser brûlants aux lèvres des amants et des prières ardentes à celles des mourants…
Tant qu'il y aura des instants de joie et des rires comme diamants des soleils éclatés et des lunes rêveuses…
Tant qu'il y aura des hommes et des femmes pour se tenir debout comme montagnes et des mots pour le dire et des musiques pour le chanter…
… la vie vaudra la peine d’être vécue.
*
Il y a des matins si beaux qu’on croirait entrer dans l’éternité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Déserts, fontaines et rivages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Druyes les belles fontaines (89)
» Nouvelle Star: Lary de Fontaine les Dijon
» Les déserts tunisiens
» Femmes Musulmanes Célèbres
» Fontaines et "voyages" en Bas-Berry - de Simone Mallaret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une histoire de famille :: 
CHARTE DU FORUM - CODE DE BONNE CONDUITE
 :: 
DROITS & DEVOIRS DES INTERNAUTES
-
Sauter vers: